La FIV

La fécondation in vitro est un moyen pour un couple stérile d'avoir un enfant. Elle surmonte l'infertilité féminine lorsque celle-ci est due à une obstruction des trompes de Fallope. A cause de cette obstruction, les ovules ne peuvent pas parvenir jusqu'à l'utérus et ne peuvent donc pas être fécondés. Elle peut également servir à contrer une infertilité masculine lorsque celle-ci est due à une faible mobilité des spermatozoïdes.
La FIV consiste à reproduire en laboratoire ce qui se passe naturellement dans les trompes. Les ovaires de la femme sont stimulés afin de pouvoir recueuillir des ovocytes. Les ovocytes prélevés seront placés dans un liquide nutritif reproduisant les conditions chimiques existantes dans le milieu naturel. Dans ce milieu liquide, ils seront également mis en contact avec le sperme du conjoint. Le tout devra incuber environ 18 heures. Les ovocytes seront ensuite transférés dans un milieu de croissance où ils seront examinés après 30 à 40 heures. Les embryons obtenus pouront alors être transférés dans l'utérus de la femme après avoir apprécié leur viabilité. En général, on en introduit plusieurs (environ 4) pour multiplier les chances de réussite. Les embryons restants seront conservés pour une nouvelle tentative. Après le transfert des embryons, la femme aura des injections quotidiennes de progestérone si le test de grossesse est positif.

[ Sommaire ] [ Posons le problème ][ Le premier bébé éprouvette ] [ Les causes de l'inferilité ] [ Les conséquences de l'inferilité ] [ les solutions à l'inferilité ]
[ FIV ] [ ICSI ][ En Alsace ] [ Données numériques ] [ Statistiques ] [A travers l'histoire ] [ Témoignages ] [ Les problèmes éthiques ]
[ Sondage ] [ Conclusion ] [ Lexique ] [ Bibliographie ] [ Qui sommes-nous ? ]