Il y a 25 ans, le premier "bébé éprouvette"

Le 26 juillet 1978, dans la banlieue de Manchester, en Angleterre, naissait Louise BROWN, le premier enfant conçu hors du corps de sa mère. Elle est la première personne à avoir bénéficié de la fécondation in vitro (FIV). Cette technique a été inventée en 1959 et n'avait été appliquée jusque-là qu'aux lapins.
En France, le premier bébé éprouvette est né en 1982. Il s'appelle Amandine.
Aujourd'hui, 500 000 enfants sont nés par FIV (dont 30 000 en France), mais il ne faut pas se fier à ce nombre important. La FIV ne résout pas tous les problèmes, et sur 100 tentatives, seulement 15 aboutissent. Le pourcentage de réussite est très faible malgré des améliorations techniques, par exemple celle de l'ICSI, mise au point en Italie en 1992, ou le ROSI (qui ne sera pas développé dans le TPE),mis au point en France en 1995, qui consiste à introduire des spermatides (premier état de la cellule qui va devenir un spermatozoïde) au lieu des spermatozoïdes dans les ovules. Cette technique permet de résoudre des problèmes de stérilité masculine.
Enfin, ces techniques inquiètent, car elles sont la base des manipulations génétiques, qui permettent aux scientifiques de fabriquer des êtres dont on a sélectionné telle ou telle caractéristiques.




[ Sommaire ] [ Posons le problème ] [ Le premier bébé éprouvette ] [ Les causes de l'inferilité ] [ Les conséquences de l'inferilité ] [ les solutions à l'inferilité ]
[ FIV ] [ ICSI ][ En Alsace ] [ Données numériques ] [ Statistiques ] [A travers l'histoire ] [ Témoignages ] [ Les problèmes éthiques ]
[ Sondage ] [ Conclusion ] [ Lexique ] [ Bibliographie ] [ Qui sommes-nous ? ]