Posons le problème

Fécond ? Fertile ? Infertile ? Stérile ?


En France un couple sur sept (40 000 couples chaque année) a consulté un médecin parce qu'il ne parvient pas à obtenir la grossesse qu’il désire. Mais il n'y a pas forcément stérilité et il faut s'entendre sur le vocabulaire :
> La fécondité d’un sujet ou d’un couple est prouvée par une grossesse antérieure, quelle qu’en ait été l’issue.
> La fécondabilité (probabilité d'obtenir une grossesse dans des conditions normales) est de 25 p. 100 vers vingt-cinq ans.
> la fertilité est la capacité de débuter une grossesse ;
> l’infertilité est l’incapacité de concevoir ;
> la stérilité est une infertilité définitive.
Il y a donc des couples qui à un moment donné et pour diverses raisons sont peu fertiles et d'autres qui sont définitivement stériles et sont incapables d'obtenir une grossesse spontanée.
Le rôle du médecin est de rechercher les causes absolues qui entraînent une stérilité définitive pour proposer si possible un traitement immédiat, et de rechercher les causes relatives pour les modifier et permettre éventuellement une grossesse spontanée.
Nous nous intéresserons surtout à la stérilité définitive et aux réponses que la science lui propose.

Voir aussi le glossaire



[ Sommaire ] [ Posons le problème ] [ Le premier bébé éprouvette ] [ Les causes de l'inferilité ] [ Les conséquences de l'inferilité ] [ les solutions à l'inferilité ]
[ FIV ] [ ICSI ][ En Alsace ] [ Données numériques ] [ Statistiques ] [A travers l'histoire ] [ Témoignages ] [ Les problèmes éthiques ]
[ Sondage ] [ Conclusion ] [ Lexique ] [ Bibliographie ] [ Qui sommes-nous ? ]