A travers l'histoire

> Dans l'Antiquité :

La fécondité est considérée comme un don divin. Parfois, il faut procéder à des rites ou à des sacrifices pour l'obtenir.
Quand un couple ne parvient pas à avoir des enfants, la responsabilité de la stérilité retombe toujours sur la femme qui est souvent répudiée. Sa condition sociale devient alors très dure : comme une considère qu'une femme n'a pas d'autre raison d'être que d'avoir des enfants, la stérilité est une honte et une malédiction ; la femme est abandonnée et condamnée à une existence précaire et à la mendicité.
Dans la Bible, les femmes des grands patriarches sont toutes stériles : Sara, Rébecca et Rachel ne doivent d'enfanter qu'à des interventions divines, suite à leurs prières. Par la suite, les grands personnages d'Israël naissent miraculeusement de femmes réputées stériles : Samson, Samuel, et jusqu'à Jean-Baptiste. Mais on a pensé que certaines stérilités venaient de mariages trop précoces : les femmes étaient encore trop jeunes pour avoir des enfants.
Par contre, on pouvait remédier à la stérilité par un système qui rappelle les "mères porteuses" : le mari pouvait avoir des relations sexuelles avec la servante de sa femme ; l'enfant qui en naissait était reconnu comme légitime.


> Dans l'histoire de France :

La dynastie des Valois s'éteint en 1589 : malgré son mariage avec Louise de Lorraine en 1575, Henri III n'a pas d'enfant. Mais c'est sans doute plus un problème d'homosexualité que de stérilité.

On dit que Louis XIII était peu porté sur le sexe. Il est marié à 13 ans (en 1615) avec Anne d'Autriche qu'il n'aimait pas ; ce n'est que 25 ans plus tard (en 1638, il a 37 ans) que naît son premier fils, qui deviendra Louis XIV. On a même dit qu'il était impuissant, donc stérile, ce qui a nourri de nombreuses questions parmi les historiens sur la légitimité de ce fils...

Marie-Josèphe Rose Tascher de la Pagerie est aussi un cas : épouse d'Alexandre de Beauharnais, elle lui donne deux enfants puis se sépare de son mari avant d'épouser Napoléon Bonaparte en 1796. Mais ce couple restera désespérément stérile jusqu'en 1809, date de leur séparation. Elle tenta de faire croire que l'empereur était stérile : mais Napoléon avait eu des enfants illégitimes pendant leur mariage...


[ Sommaire ] [ Posons le problème ] [ Le premier bébé éprouvette ] [ Les causes de l'inferilité ] [ Les conséquences de l'inferilité ] [ les solutions à l'inferilité ]
[ FIV ] [ ICSI ][ En Alsace ] [ Données numériques ] [ Statistiques ] [A travers l'histoire ] [ Témoignages ] [ Les problèmes éthiques ]
[ Sondage ] [ Conclusion ] [ Lexique ] [ Bibliographie ] [ Qui sommes-nous ? ]