L'infertilité

La reproduction naturelle peut apparaître comme un processus parfaitement programmé, pourtant elle est sujette à toutes sortes de dérèglements.


Causes des échecs


Elles sont extrêmement nombreuses et ne sont pas toutes connues. Elles peuvent agir isolément ou en association et avoir de multiples points d’impacts.






> Causes dues à des facteurs extérieurs :

C’est le cas des infections ou des tumeurs au niveau du tractus génital ou des producteurs d’hormones. Entrent également dans cette catégorie, les traumatismes (atteintes directes), les causes iatrogènes, c’est-à-dire consécutives à des traitements comme les chimiothérapies ou les interventions sur le petit bassin, le stress ou les désordres psycho-affectifs.




> Causes d’origines endogènes :

On retrouve dans cette catégorie les malformations entraînant l’abscence d’organes reproducteurs fonctionnels, les dysfonctionnements hormonaux au niveau du cerveau (hypothalamus et hypophyse) ou des glandes génitales. C’est aussi le cas des causes génétiques comme les anomalies du caryotype ou de la méiose.


[ Sommaire ] [ Posons le problème ] [ Le premier bébé éprouvette ] [ Les causes de l'inferilité ] [ Les conséquences de l'inferilité ] [ les solutions à l'inferilité ]
[ FIV ] [ ICSI ][ En Alsace ] [ Données numériques ] [ Statistiques ] [A travers l'histoire ] [ Témoignages ] [ Les problèmes éthiques ]
[ Sondage ] [ Conclusion ] [ Lexique ] [ Bibliographie ] [ Qui sommes-nous ? ]